Current track

Title

Artist

Background

La Fête de la Musique 2020 sur mixx fm charleroi

Written by on juin 15, 2020

LA FÊTE DE LA MUSIQUE COMME VOUS NE LA VIVREZ PLUS JAMAIS !

A “usual” but lively Music Festival

As you have certainly heard, any gathering or event in public space being prohibited until June 30, the Music Council was forced to cancel all the concerts planned as part of the Fête de la Musique.

However, in order to support musicians and the music sector of the Federation-Wallonia-Brussels, the Music Council – as coordinator of the event – has decided to put in place a series of provisions and actions as part of the (non) 2020 edition of the Fête de la Musique.

The Fête de la Musique supports the music sector

The cancellation of this end of the cultural season followed by that of the summer festivals has a considerable financial impact on the music scene as a whole. Authors, composers and composers, performers, DJs, technicians and their partners publishers and publishers or producers and producers suffer a double economic penalty: that linked to the cancellation of concerts (fees, merchandising, etc.) and that related to the non-collection of copyright. Today’s cut to broadcasting will generate a revenue shortfall that will have consequences for the next twelve to eighteen months.

Because all of our creators and musicians have weakened, it is our cultural diversity that is threatened. Each destabilized artist is a risk of concrete and lasting impoverishment for our musical landscape.

COMMITMENTS OUR

1. Financial assistance to professional and semi-professional musicians from the Wallonia-Brussels Federation

The Music Council covers 100% of the amount of the fees of professional and semi-professional musicians of the FWB whose performance was contracted or confirmed during the weekend of the Fête de Music (June 18 to 21) as well as 100% of the amount of agency commissions active in FWB related to these services. This measure concerns around 800 artists, members of the supervisory teams and technicians.

2. Broadcasting of a maximum of musical productions from the Wallonia-Brussels Federation, or even Belgium, during the Fête de la Musique weekend.

We proposed to all the radio stations of the Wallonia-Brussels Federation to take action with us by broadcasting a maximum of FWB or Belgian productions during the weekend of June 20 & 21. We have an agreement from RTBF, our privileged media partner, on a series of actions that will take place on the antennas of Classic 21, La Première, Musiq3, Vivacité & Tarmac but also a program focused 100% on Belgian artists on La Première, Pure & Jam.

We suggested to all radio stations to maximize the impact of this solidarity movement. Broadcasting more local artists – whether techno, electro, song, jazz, contemporary music or even urban music – on the air and in the programs, it is not only to ensure a future for artists in our country and revenues from copyright, but it also allows them to reach a larger public.

3. Go to 107.6 Fm charleroi or via the android app (www.mixxfm.be/app) or play.mixxfm.be and on our social networks, on 18,19 & 20 for special days supporting artists local, in the same themes but djs mixx live versions on Sunday June 21

Come celebrate music with us … a Music Festival like you will never experience again!

Une Fête de la Musique “inhabituelle” mais vivante

Comme vous l’avez certainement entendu, tout rassemblement ou événement en espace public étant interdit jusqu’au 30 juin, le Conseil de la Musique a été contraint d’annuler l’intégralité des concerts prévus dans le cadre de la Fête de la Musique.

Néanmoins, en vue de soutenir les musiciens & musiciennes et le secteur musical de la Fédération-Wallonie-Bruxelles, le Conseil de la Musique – en tant que coordinateur de la manifestation – a décidé de mettre en place une série de dispositions et d’actions dans le cadre de la (non) édition 2020 de la Fête de la Musique.

La Fête de la Musique soutient le secteur musical

L’annulation de cette fin de saison culturelle suivie de celle des festivals d’été a un impact financier considérable sur la scène musicale dans sa globalité. Auteurs & autrices, compositeurs & compositrices, interprètes, DJ, technien(ne)s et leurs partenaires éditeurs & éditrices ou producteurs & productrices subissent une double peine économique : celle liée à l’annulation des concerts (cachets, merchandising, …) et celle liée à la non perception de droits d’auteur. Le coup d’arrêt porté aujourd’hui à la diffusion va générer un manque de revenus qui aura des conséquences jusqu’à dans les douze à dix-huit mois à venir.

Parce que l’ensemble de nos créateurs et créatrices et de nos musicien(ne)s est fragilisé, c’est notre diversité culturelle qui se trouve menacée. Chaque artiste déstabilisé est un risque d’appauvrissement concret et durable pour notre paysage musical.

NOS ENGAGEMENTS

1. Aide financière aux musiciens et musiciennes professionnel(le)s et semi-professionnel(le)s issu(e)s de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le Conseil de la Musique prendra en charge 100% du montant des cachets des musiciens et musiciennes professionnel(le)s et semi-professionnel(le)s de la FWB dont la prestation était contractualisée ou confirmée lors du week-end de la Fête de la Musique (18 au 21 juin) ainsi que 100% du montant des commissions d’agence actives en FWB liées à ces prestations. Cette mesure concerne environ 800 artistes, membres des équipes encadrantes et techniciens.

2. Diffusion d’un maximum de productions musicales de la Fédération WallonieBruxellesvoire belges, durant le weekend de la Fête de la Musique.

Nous avons proposé à toutes les radios de la Fédération Wallonie-Bruxelles de passer à l’action avec nous en diffusant un maximum de productions FWB, ou belges, pendant le week-end du 20 & 21 juin. Nous avons un accord de la RTBF, notre partenaire média privilégié, sur une série d’actions qui se dérouleront sur les antennes de Classic 21, La Première, Musiq3, Vivacité & Tarmac mais également une programmation axée à 100% sur les artistes belges sur La Première, Pure & Jam.

Nous avons proposé à toutes les radios de maximaliser l’impact de ce mouvement de solidarité. Diffuser plus d’artistes locaux – qu’il s’agisse de techno, d’électro, de chanson, de jazz, de musique contemporaine ou encore de musique urbaine – sur les antennes et dans les programmations, c’est non seulement assurer un avenir aux artistes de notre pays et des revenus en droits d’auteur mais c’est également leur permettre de toucher un plus large public.

3. Rendez-vous sur le 107.6 Fm charleroi ou via l’app android ( www.mixxfm.be/app ) ou play.mixxfm.be et sur nos réseaux sociaux , les 18,19&20 pour des journées spécial soutiens aux artistes locaux , dans le meme themes mais versions djs mixx live le dimanche 21 juin 

Venez fêter la musique avec nous… une Fête de la Musique comme vous ne la vivrez plus jamais !


Continue reading

%d blogueurs aiment cette page :